Une nouvelle piste dans la PR : la stimulation du nerf vague

Une petite étude a été réalisée sur 14 patients atteints de polyarthrite rhumatoïde sévère : un petit boîtier qui stimule le nerf vague leur a été implanté sous la peau. Grâce au dosage sanguin des molécules de l’inflammation et des cytokines pro-inflammatoires, mais aussi au suivi clinique du DAS 28-CRP, les investigateurs de l’étude se sont aperçus que plus le nerf vague est stimulé, plus l’inflammation diminue. Ces résultats laissent donc supposer que le nerf vague peut avoir un effet sur les paramètres de l’inflammation et donc sur l’activité de la maladie. Si l’on suit le raisonnement inverse, cela pourrait être l’un des éléments de compréhension sur le fait que de nombreux patients observent une corrélation entre des événements impactants sur le plan psychologique et l’activité de leur maladie.

Source : EULAR 2019, Dr André Basch pour l’AFPric

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
Share This