Spondyloarthrite : un arsenal thérapeutique qui s’élargit

De nouveaux biomédicaments font la preuve de leur efficacité, tant pour les spondyloarthrites axiales radiographiques (appelées auparavant spondylarthrites ankylosantes) que non radiographiques. Il s’agit pour le premier groupe du bimekuzimab qui vise l’IL17A et l’IL17F, et pour le second groupe de l’ixekizumab et du secukinumab qui visent l’IL17A. Ces études positives ont porté sur un grand nombre de patients. À noter également une avancée intéressante pour les formes radiographiques avec l’arrivée d’un nouvel inhibiteur de JAK, l’upadacitinib. La question va être maintenant de définir les indications respectives de ces traitements en fonction des profils des patients.

Source : ACR 2019, www.rhumato.net, interview du Pr Daniel Wendling

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
Share This